La naissance du whisky japonais

Si le whisky japonais a vu le jour, c'est grâce à Masataka Taketsuru. Il fut formé par Settsu Shuzo, une entreprise qui voulait créer le premier whisky du pays. Cette dernière l'envoya en Ecosse dans le but de découvrir leur savoir-faire en travaillant auprès de différents distillateurs. Là bas, il rencontrera sa futur femme, Jessie Roberta Cowan, surnommée Rita. Ils retournèrent par la suite au Japon, mais par manque de ressources, Settsu Shuzo ferma. Il se fit embaucher par le groupe Suntory, anciennement appelé Kotobukiya, dans le but d'élaborer la première distillerie japonnaise: Yamazaki, en 1924.

Neuf ans plus tard, Masataka Taketsuru réalisa son rêve en ouvrant sa propre distillerie sur l'île d'Hokkaido: Yoichi, en souhaitant rendre hommage à l'Ecosse... "Les alambics sont toujours chauffés par un feu de charbon, à une température très forte. C’est une pratique que les Écossais ont depuis abandonnée car difficile à contrôler. Cette technique confère au whisky des subtiles notes fumées et surtout une richesse et une onctuosité qui sont au cœur du style affirmé de Yoichi". 

Masataka Taketsuru décida d'ajouter une corde à son arc en se lancant dans une production de jus de pomme qualitative, Dai Nippon Kaju (la grande fabrique de jus japonais), renommée en 1952 Nikka Whisky, une contraction de Nippon et Kaju.

Rita décéda en 1961 et son defunt mari créa les premiers blended whiskies, puis le Super Nikka en son honneur.

En 1963, les alambics à colonnes "Coffey" utilisés pour distiller un whisky de grain qualitatif (inventé par Aeneas Coffey), sont envoyés d'Écosse au Japon. Masataka s'en servira pour accroître la qualité de ses eaux-de-vie.

A Yoichi, sur l'île d'Hokkaido, le climat est rude, les Blended Whisky sont complexes, tourbés, et amples. Mais le père des whiskies désire ouvrir une seconde distillerie, lègèrement plus au sud, sur l'île d'Honshu. Le projet se concrétisera en 1969, et portera le nom de Miyagikyo. Les whiskies en Single Malt se présentent plus fins, fruités, la plupart du temps non tourbés.

Dix ans plus tard, Masataka Taketsuru décède à l'âge de 85 ans. Se succèderont quelques années plus tard le Nikka From the Barrel, le premier Single Malt de Yoichi, de Miyagikyo, et enfin le Pure Malt Taketsuru...

De nos jours, les whiskies japonais ont acquéri une renommée internationale, et tous les cavistes et restaurateurs en possèdent au moins un à vous faire découvrir...

Dernière publication du blog

Rhum Arrangé

Gros arrivage de rhum arrangé de la maison Tricoche Spirits. A découvrir absolument !

Cliquer ici pour découvrir la gamme.

Rhum Arrangé
Je souhaite recevoir
les info-dégustation
  • Galerie photo
  • Galerie photo